La contribution des professeurs-chercheurs dans l’histoire de l’École

Professeure émérite

louise_coderreLouise Coderre

Le nom de Louise Coderre restera toujours intimement lié à l’histoire et au développement des programmes d’orthophonie et d’audiologie. Professeure émérite de l’École d’orthophonie et d’audiologie, Louise Coderre a assumé la direction de l’école de 1978 à 1992, en se souciant du rôle essentiel de la formation clinique des étudiants dans la pratique de l’orthophonie et de l’audiologie. D’abord clinicienne à l’Institut de réadaptation de Montréal avant son arrivée à l’Université, elle a toujours manifesté un intérêt marqué dans son enseignement pour les problèmes d’ordre neurologique.

En 2001, l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec créait les prix Cardozo-Coderre en reconnaissance de l’apport de deux grandes pionnières de la profession, Louise Coderre et Mary Cardozo, qui ont fait preuve au cours de leur carrière d’un engagement professionnel et social exceptionnel.

Professeurs titulaires

Renée Béland (à venir)
Louise Getty (à venir)

 

raymond_hetuRaymond Hétu

Chercheur émérite, directeur du Groupe d’acoustique de l’Université de Montréal et professeur titulaire à l’École d’orthophonie et d’audiologie de l’Université de Montréal, Raymond Hétu était reconnu pour ses travaux innovateurs sur le bruit et la sécurité au travail, la perte auditive causée par le bruit et les effets du bruit sur la santé. Il consacrait aussi beaucoup d’énergie à la formation des étudiants de 1er cycle et des cycles supérieurs. Sa passion pour son travail s’exprimait par son grand dévouement à l’enseignement, par ses communications à des congrès scientifiques et par ses multiples publications. Le prix Raymond-Hétu, décerné pour la première fois le 14 octobre 2006, rend hommage à un homme qui visait haut pour améliorer la qualité de vie de ceux qui sont exposés au bruit dans leur environnement.

Michel_PicardMichel Picard

Michel Picard a fait bénéficier l’Université de sa grande expertise en matière d’amplification auditive. Ses préoccupations sociales l’ont amené à se pencher sur des dossiers gouvernementaux concernant l’attribution des aides auditives et de suppléance, le bruit environnemental et industriel, les effets du bruit dans les salles de classe et les garderies. À défaut de pouvoir convaincre, par des recherches internationales, des mémoires et des articles éloquents, les autorités de corriger certaines situations, il a pu mettre en place des solutions simples, économiques, écologiques et accessibles au grand public. Un philosophe humaniste, et visionnaire!

 

 

bernadette_skaBernadette Ska

Passionnée par l’enseignement, Bernadette Ska est également reconnue pour l’excellence de ses travaux de recherche, qu’elle mène en vue de contribuer à la résolution des questions épineuses, et préoccupantes pour la société, quant aux différences sur les plans cognitif et de la communication entre le vieillissement normal et la démence. Son mandat d’une année à titre de directrice intérimaire de l’École d’orthophonie et d’audiologie fut marqué par son souci de rigueur et d’équité dans la distribution des ressources, son appui à la formation clinique des futurs professionnels et ses efforts dirigés vers l’ouverture de la Clinique universitaire en orthophonie et en audiologie.

 

 

Professeurs agrégés

michele_bergeronMichèle Bergeron

Michèle Bergeron a toujours été reconnue pour son dynamisme et ses talents d’enseignante. Son intérêt pour l’avancement de l’orthophonie et son engagement dans le processus d’évolution de l’école font partie de ses contributions majeures. Spécialiste des troubles du développement phonologique chez l’enfant, on lui doit nombre d’outils d’évaluation et d’intervention dans ce domaine, dont le bilan phonologique de l’Université de Montréal. Pionnière des technologies informatiques dans la discpline, elle a été l’une des plus ferventes utilisatrices des plateformes d’apprentissage en ligne. Elle continue d’ailleurs à parfaire ses compétences technologiques pour créer des produits en ligne destinés aux intervenants dans le secteur des troubles phonologiques du langage.

Depuis 2004, le prix Michèle-Bergeron souligne annuellement le travail de fin d’études d’un étudiant inscrit à la maîtrise en orthophonie qui aura su appliquer une formule rigoureuse et créative dans le but d’apporter une solution novatrice à une question d’actualité issue de la pratique professionnelle.

Carolyn_cronkCarolyn Cronk

Pour Carolyn Cronk, l’orthophonie est une passion, particulièrement le langage chez l’enfant, et elle est reconnue pour la quantité impressionnante de connaissances en la matière dont elle a fait bénéficier ses étudiants au cours de sa carrière d’enseignante. La qualité de l’apprentissage et son maintien ont toujours été au cœur de ses préoccupations, tout comme le sont les services destinés aux enfants atteints d’un trouble de la communication et à leurs parents. Sa générosité, sa grande rigueur et son dévouement ont sans aucun doute inspiré des centaines de collègues dans l’exercice de leur profession. Son engagement auprès de l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec a contribué à faire progresser la profession d’orthophoniste vers l’excellence.

 

John_dudleyJohn G. Dudley

Neurolinguiste, docteur en communication humaine et enseignant à l’École d’orthophonie et d’audiologie, John G. Dudley a été cofondateur de l’Association québécoise pour les enfants atteints d’audimutité (aujourd’hui l’Association québécoise de la dysphasie). Il est coauteur des Tests de langage Dudley/Delage (1980), fruit de plusieurs années de recherches dans le but d’élaborer une batterie de tests adaptée aux besoins de la population enfantine québécoise et conçue dans une perspective de dépistage. Il a également écrit, toujours en collaboration avec la journaliste médicale Jocelyne Delage, les livres de référence Le langage en suspens (1990) et Le langage apprivoisé (1994). En 1998, il s’associait à Elsa C. Chan, orthophoniste au Centre de réadaptation Marie-Enfant du CHU Sainte-Justine, pour concevoir les Tests métaphonologiques Chan/Dudley, destinés à mesurer diverses habiletés métaphonologiques utilisées dans des tâches d’analyse de mots.

nicole_normandinNicole Normandin

Nicole Normandin a grandement contribué àaméliorer la qualité de l’enseignement en audiologie grâce à la création de nouveaux cours en électrophysiologie, troubles auditifs centraux, acouphènes et vertiges notamment. Ayant noué une grande complicité avec des cliniciens, elle a mis sur pied des projets précliniques où les étudiants ont pu se reconnaître comme futurs audiologistes. Pour faire avancer l’audiologie sur le front professionnel, elle a également fait partie de plusieurs comités de l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec. Elle s’est engagée socialement en cofondant le Regroupement québécois pour personnes avec acouphènes, où elle a travaillé pendant plus de 15 ans. C’est grâce à son dévouement, sa détermination et son inlassable travail depuis près de 9 ans au sein du Comité de la Clinique universitaire que l’école peut bénéficier aujourd’hui d’installations de pointe


Et l’École se souvient de ses disparus…

 

×