Les Beaux-midis : La pratique musicale peut-elle aider à ralentir le déclin cognitif?

Heure : 12h à 13h
Lieu : Local 3015, Pavillon 7077 avenue du Parc
Adresse : 7077 avenue du Parc Montréal, Québec Canada H3N 1X7

Conférencière : Aline Moussard

Résumé
La présentation sera principalement axée sur l’utilisation de la musique comme outil de stimulation cognitive chez les personnes âgées. Nous aborderons tout d’abord les études qui montrent que l’expertise musicale, chez les musiciens professionnels, est associée à un meilleur maintien des fonctions cognitives et des processus neuronaux qui les sous-tendent. Nous verrons ensuite qu’il est possible de stimuler la cognition avec un entraînement musical de plus courte durée, administré à des personnes âgées jusque-là non-musiciennes. Nous terminerons avec la présentation d’une étude multicentrique actuellement en cours au Québec et en Ontario et qui vise à intégrer des activités de loisirs (telles que la musique, mais aussi l’apprentissage d’une seconde langue ou la pratique de jeux videos) à un programme d’entraînement de la mémoire et de l’attention destiné à renforcer la réserve cognitive et repousser les symptômes de démence.

Mini bio
moussardaline_beauxmidisAline Moussard
est stagiaire post-doctorale au Centre de Recherche de l’Institut Universitaire de Gériatrie de Montréal (CRIUGM). Elle a reçu une formation en neuropsychologie clinique à l’Université de Lille (France), et a ensuite effectué un Doctorat en Recherche au laboratoire BRAMS (Université de Montréal), puis un premier stage post-doctoral à l’Institut de Recherche Rotman à Baycrest (Université de Toronto). Ses intérêts de recherche portent sur la santé cognitive des aînés, et le développement de programmes d’intervention adaptés visant à réduire le déclin cognitif associé au vieillissement.