Décès du Dr John G. Dudley (1936-2017), une figure marquante dans le domaine de la dysphasie

13 mars 2017

Le Dr John G. Dudley, professeur retraité de l’École d’orthophonie et d’audiologie est décédé le 15 février dernier.

Né à Dayton, Washington le 23 avril 1936, il termina ses études secondaires au Dayton High School. Poursuivant ses études à Washington State University, il a complété sa maîtrise à Bowling Green, Ohio. Il a terminé son doctorat en Neurolinguistique à l’Université McGill à Montréal, spécialisé dans l’aphasie et la dysphasie.  Professeur agrégé à l’École d’orthophonie et d’audiologie de l’Université de Montréal, M. Dudley fut une figure marquante du programme d’orthophonie jusqu’à sa retraite en 1996.  Il fut également un pionnier dans la mise à l’essai des besoins spéciaux et un fort défenseur du soutien des enfants ayant des besoins spéciaux.

Le Dr Dudley est cofondateur de l’Association québécoise pour les enfants atteints d’audimutité (aujourd’hui l’Association québécoise de la dysphasie). Il est coauteur des Tests de langage Dudley/Delage (1980), fruit de plusieurs années de recherches dans le but d’élaborer une batterie de tests adaptée aux besoins de la population enfantine québécoise et conçue dans une perspective de dépistage. Il a également écrit, toujours en collaboration avec la journaliste médicale Jocelyne Delage, les livres de référence Le langage en suspens (1990) et Le langage apprivoisé (1994). En 1998, il s’associait à Elsa C. Chan, orthophoniste au Centre de réadaptation Marie-Enfant du CHU Sainte-Justine, pour concevoir les Tests métaphonologiques Chan/Dudley, destinés à mesurer diverses habiletés métaphonologiques utilisées dans des tâches d’analyse de mots.

Le Dr Dudley était un homme chaleureux. Grand amoureux de la nature, il a profité d’une retraite bien méritée en plein cœur de la forêt d’érable québécoise. Plusieurs se rappellent l’excellent sirop d’érable dont il faisait profiter ses collègues de l’École.

×