Colloque : Mots et communication chez l’enfant, l’adulte et la personne âgée: perspectives populationnelles et méthodologiques

Date : 11 Mai 2017
Heure : 9h à 16h
Lieu : Université McGill - Campus du centre-ville

Dans le cadre du 85e congrès de l’ACFAS

Les mots sont les pierres d’assise de la communication. Par conséquent, l’accès rapide et facile aux mots de notre langue est une capacité fondamentale d’une communication réussie dans d’innombrables situations tout au long de la vie. Le colloque proposé vise à circonscrire les mécanismes sous-jacents régissant le traitement lexical dans une perspective psycholinguistique et neurolinguistique afin de mieux comprendre les façons dont le traitement lexical touche la communication dans divers contextes du monde réel. Pour ce faire, le colloque met en lumière deux approches principales permettant d’étudier le traitement lexical à toutes les étapes de la vie : 1) l’étude psycholinguistique et neurolinguistique du traitement lexical réussi ou perturbé en laboratoire; et 2) l’évaluation de l’impact de la capacité de traiter les mots sur la communication (réussie ou échouée) dans un contexte réel. L’objectif global du colloque est de rassembler des chercheurs de divers horizons et de mettre en évidence comment la combinaison des résultats des deux approches peut offrir un tableau plus complet des façons dont le traitement lexical interagit avec les capacités communicatives tout au long de la vie. Au cours des différentes communications orales, les chercheurs invités présenteront des études faisant appel à diverses méthodologies quantitatives : électroencéphalographie et potentiels évoqués, tâches psycholinguistiques comportementales (décision lexicale avec et sans amorçage) ou qualitatives (entrevues, questionnaires, groupes de réflexion et enregistrements audio) permettant d’étudier le traitement lexical et la communication le long de la durée de vie. Les études du colloque ont été menées non seulement en laboratoire, mais aussi dans des environnements réels tels que les salles de classe, les hôpitaux et la collectivité. Elles incluent diverses populations (personnes bilingues ou multilingues et unilingues, personnes aphasiques ou présentant la maladie d’Alzheimer).

Responsables :
Eva Kehayia – Université McGill
Nancy Azevedo, UdeM – Université de Montréal
Gonia Jarema, UdeM – Université de Montréal

Dans le cadre de ce colloque, Carole Anglade (UdeM – Université de Montréal), Guylaine Le Dorze (Université de Montréal) et Claire Croteau (Université de Montréal) y présenteront « La situation naturelle d’interaction en dehors du domicile de la personne aphasique : intérêts et défis méthodologiques d’une collecte de données sur la communication en milieu écologique. »

 

 

×