Le cerveau bilingue

2 février 2017

Une équipe de chercheurs de l’Université de Montréal est arrivée à des conclusions intéressantes après une étude auprès de personnes âgées. Le cerveau de personnes unilingues et celui de personnes bilingues ressentent les effets du vieillissement de façon très différente.  Dans une entrevue accordée à l’émission L’heure de pointe Acadie sur ICI Radio-Canada Acadie, Ana Inés Ansaldo nous explique.

Dr Ana Inés Ansaldo est directrice du laboratoire de plasticité cérébrale, communication et vieillissement au Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal et  professeure agrégée à l’École d’orthophonie et d’audiologie de l’Université de Montréal.

×