La télé pour apprendre l’anglais? Il faut une motivation

16 janvier 2017

L’acquisition du langage est l’un des sujets de recherche de Phaedra Royle, professeure à l’École d’orthophonie et d’audiologie de l’Université de Montréal. La Presse l’a jointe pour parler de l’apprentissage de l’anglais par les enfants au Québec.

Un enfant peut-il apprendre l’anglais en regardant la télévision dans cette langue ?

Pour apprendre une langue, il faut avoir un but pertinent qui nous pousse à le faire. Souvent, les enfants apprennent mieux une langue seconde dans un contexte où ils doivent la parler pour communiquer. S’il n’y a aucune raison pour eux d’apprendre l’anglais, si personne dans leur famille ou leurs amis ne le parle, ça peut être difficile.

Je suis anglophone, mais mon fils ne voulait pas apprendre l’anglais. Il avait décidé que c’était trop difficile. Un jour, un enfant d’Angleterre est arrivé à sa garderie francophone. Cet enfant n’avait aucun moyen de communiquer avec les autres. Mon fils est devenu son interprète. Il avait une valeur sociale, parce qu’il était le seul qui pouvait parler anglais.

Il faut vraiment une motivation pour apprendre une langue. La télévision peut être un outil, mais ce n’est pas la meilleure façon de le faire.

Lire l’article complet sur La Presse +

×